GCO, les opposants préparent la rentrée

La bataille contre le projet Vinci d’une autoroute à péage sur Strasbourg mobilise sur différents terrains depuis plusieurs mois dans une relative indifférence médiatique d’une information en direction de l’opinion publique locale tronqué à laisser entendre que c’est gagné pour les promoteurs du GCO. Or, le front n’est pas unique : il y a ce qui se passe sur le terrain, mais également l’aspect juridique et politique. Rien n’est encore plié.
Le collectif GCO NON MERCI est riche de la diversité qui le compose. Après le soutien remarqué de José Bové (1), il y a des soutiens surprenant d’un regard extérieur, mais pas nouveau ici en Alsace. C’est le cas, notamment de la pasteure de Kolbsheim qui a déjà pris position de nombreuses fois (2) contre le projet. Mercredi 19 juillet, elle était avec ses collègues de Pfulgriesheim et Dorlisheim dans la Réserve du Bishnoï.

Les pasteurs ont passé la nuit en famille sur le site menacé entre Ernolsheim/Bruche et Kolbsheim, l’occasion de préparer un événement en lien avec le GCO à la mi-septembre. « Les pasteurs s’engagent » titraient les DNA dans leur édition locale de Molsheim dimanche 23 juillet et repris sur le site gcononmerci.org.

2017-0723_des-cabanes-prisees

Sur le terrain, l’engagement des opposants au projet GCO agace. Plusieurs dégradations ont été constatées ces dernières semaines avec notamment la démolition de la cabane de Stutzheim-Offenheim dans la nuit du 14 au 15 juillet. GCO-non-merci l’évoque sur leur site ici (3). Il évoque également les dégradations subies à la cabane de Duppigheim – voir l’article ici (4)
Dans la presse, le Président de la CCI Alsace Eurométropole continue de mentir, notamment aux usagés de l’A35 traversant Strasbourg. GCO-non-merci y revient dans un article intitulé « les mensonges du président de la CCI » (5).
La réaction de Jean-Luc Heimburger dans le courrier des lecteurs des DNA du 23 juillet montre finalement que l’opposition au projet GCO met le doigt sur des évidences qui ne plaisent pas. D’autant que Vinci n’est pas une entreprise aux vertus reconnues. Dans l’article « GCO, Vinci c’est pas beau » (6), les opposants reviennent sur la privatisation et plan de relance des autoroutes et parle de Vinci : « ce n’est pas tant le fait qu’une entreprise cherche à gagner de l’argent qui dérange, c’est la manière pour y parvenir qui interroge » (6)

buldo-vinci_png

Samedi 22 juillet, c’est terminé une série d’enquêtes publiques sur les aménagements fonciers des communes découpées en 4 secteurs :
  • secteur 1 : Ernolsheim-sur-Bruche, Breuschwikersheim et Kolbsheim ;
  • secteur 2 : Ittenheim, Achenheim et Handschuheim ;
  • secteur 3 : Stutzheim-Offenheim, Dingsheim, Griesheim-sur-Souffel, Hurtigheim et Mittelhausbergeim ;
  • secteur 4 : Truchtersheim (Pfettisheim), Lampertheim, Pfulgriesheim et Schnersheim
GCO-non-merci regrette le manque d’information sur ces enquêtes publiques : ″plutôt passées inaperçues(7), comme souvent d’ailleurs, plusieurs imprécisions ont été relevées çà et là notamment sur les populations animales recensées, a notamment relevé la LPO″.
Fin août, ça sera au tour du secteur de Vendenheim d’être consulté sur les aménagements fonciers avec une enquête publique qui aura lieu du 21 août au 23 septembre. – A noter que les communes d’Innenheim, Duppigheim et Dutllenheim ne sont pas concernées par une enquête publique sur les aménagements fonciers puisque le remembrement lié aux travaux de l’échangeur A352/A35 avait anticipé le GCO
petition-photo-non-gco

MOBILISATION

Sur le terrain, le collectif GCO NON MERCI prépare une rentrée sous le signe de la mobilisation. Le 1er septembre, les travaux préparatoires devraient recommencer ! Ici, il ne s’agit pas encore des vraies travaux, Vinci n’a pas les autorisations ! Pour autant, il peut déboiser et ça, « nous ne le permettrons pas ! »(8) – disent les électrons libres du mouvement et des militants du collectif d’opposants.

Plusieurs événements à venir :

CHANTIER

Sur le terrain (toujours), le chantier sur le spot de Kolbsheim avance.
Samedi 21 juillet, le toit a été posé sur le futur QG du mouvement (9). Durant l’été, les travaux vont se poursuivre avec notamment la pose du planché et le remplissage des murs (la technique du torchis semble être retenu) – Infos, aides, contact – ici (10). Les besoins sont répertoriés là : https://goo.gl/nm5Di7

IMG_20170721_211944 construction en cours sur le spot de Kolbsheim

2017-0722_bivouac-reserve-du-bishnoile bivouac du Bishnoï

Les électrons libres de mouvement et les membres de gco-non-merci n’ont pas dit leur dernier mot. Ils agissent sur le terrain depuis des mois, font ce qu’ils ont à faire avec générosité et détermination. Venir les aider et les épauler d’où que vous soyez est garanti un avenir meilleur pour nos enfants, ici comme ailleurs. Nous n’avons pas de planète B…… Et si vous venez de loin, que vous avez un problème de couchage, entrez en contact avec le groupe de terrain, une solution pourra toujours être trouvée. Le spot de Kolbsheim n’est qu’un lieu parmi d’autres…


Vous renseigner sur la lutte contre le GCO : gcononmerci.org
Entrer en contact avec le groupe terrain, proposer votre aide, … grpterrainnongco@gmail.com

Publicités
GCO, les opposants préparent la rentrée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s